Emmanuel Macron envisage de décaler l'âge de la retraite à 65 ans et de l'inscrire dans son programme électoral.

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT dénonce une mesure injuste et brutale en rappelant que dans certains métiers on ne peut pas travailler jusqu'à 65 ans et pour les plus pénibles même pas jusqu'à 62 ans ! 

C'est pourquoi la CFDT combat ce projet et dénonce une mesure ne tenant compte ni des carrières longues, ni des métiers pénibles.